TENNIS    TOUS

POUR

365

L’ATSOM souhaite favoriser la création d’un centre sportif de tennis communautaire intérieur dans les arrondissements du grand sud-ouest de Montréal. 

L’objectif principal est l’accessibilité financière pour les familles et les ménages à faibles et moyens revenus, 365 jours par année, tout particulièrement durant le long et rigoureux hiver québécois. 

Le tennis intérieur est historiquement et encore à ce jour, réservé à des classes socialement et économiquement favorisées.  

Alors que l’opinion public place la diversité et l’égalité au cœur de ses attentes, favoriser l’accès à des plateaux sportifs de tennis, sur la base de la gratuité pour les enfants selon leurs âges ou d’une participation financière raisonnable pour les adultes selon leurs revenus, représente le volet inclusif et innovant du projet. 

Il n’existe nulle part sur l’île de Montréal d’organisme communautaire local qui offre des infrastructures sportives intérieures et proposant des tarifs accessibles pour tous. 

  • Problématique d’accessibilité financière : les infrastructures existantes sont privées et pratiquent des tarifs hors de la portée du citoyen moyen. 

  • Problématique d’accessibilité géographique : les infrastructures communautaires sont inexistantes sur l’île de Montréal, et ce malgré le nombre importants de joueuses et de joueurs. 

 zone visée : 

 le Grand Sud-Ouest

TERRAIN RECHERCHÉ :

L'ATSOM est à la recherche d'un terrain d'environ 135.000 pieds carrés  pour accueillir une infrastructure de 8 à 12 terrains intérieurs, pour répondre aux politiques qui souhaitent favoriser les saines habitudes de vie notamment par la pratique de l’activité physique sportive des jeunes. Celle-ci est nécessaire et devrait être davantage  encouragé financièrement par les pouvoirs publics alors que les besoins de la population augmentent, se diversifient et se complexifient. 

OBJECTIFS CIBLÉS DU PROJET :

  • L’éducation sportive pour tous, 365 jours par année

Comme l’acquisition de saines habitudes de vie doit commencer dès le plus jeune âge, nous souhaitons que le projet priorise l’accessibilité des infrastructures récréatives pour les plus jeunes âgés de 3 à 17 ans.  

Une tarification minimale, ou gratuite, selon l’âge, avec des plages horaires prioritaires permettront d’attirer une population habituellement éloignée des plateaux sportifs en raison de leurs moyens financiers limités leur facilitant ainsi l’accès et la découverte de ce sport. 

Comme la pratique d’activités sportives répond également chez les adultes au besoin de jouer, de bouger, de s’amuser, de participer, de socialiser, de prendre soin de soi, de se sentir bien, une partie des équipements sera accessible aux 18-65 ans et + en contrepartie d’une tarification abordable et équitable. 

En complément à cette accessibilité financière, le travail en concertation avec les autres organismes communautaires du secteur, des services municipaux, des écoles et des services sociaux sera une des conditions de cette réussite éducative pour tous par le sport.​

  • La vision de l’égalité et du capital sociale ​

Favoriser au sein de la population le sentiment de justice et d’équité face à l’accessibilité aux infrastructures et aux services sportifs.

Pour réussir le pari de l’inclusion et de la diversité, l'accessibilité financière pour tous et l’encouragement à la participation citoyenne aura pour but de créer une vie associative riche et équitable et de garantir ainsi le fonctionnement et l’épanouissement de la communauté. 

Mettre au cœur des préoccupations l’idée de rassembler et d’encourager le travail collectif par l’implication-participation citoyenne, que l’on soit employé, utilisateur ou accompagnateur pour favorisera la réussite et le plaisir éducatif et sportif de chacun. 

L’objectif social principal se définissant autour d’un espace ouvert à une plus grande majorité des citoyens issus de la diversité et non pas un lieu sanctuaire délimité par l'appartenance à une classe sociale ou l’accès à des revenus. Cultiver le vivre ensemble, plutôt que l’entre soi.

  • La rentabilité économique

Au-delà de la vision sociale, la vision économique sera la garante de la viabilité financière du projet et de sa pérennité. 

Répondre à la demande de la population du secteur tout en garantissant des tarifs abordables pour tous. 

L’accès aux différents plateaux sportifs pour le reste de la population adultes (18-65 ans +) avec une tarification adaptée et équitable selon les besoins de chacun, permettra d’assurer 50% des revenus nécessaires à l’exploitation des lieux. 

En complémentarité, 50% des revenus restants proviendront des services offerts aux particuliers, familles, associations, etc., selon la programmation éducative et d’animations disponibles (leçons, ligues, tournois, location, etc.). Enfin, le futur centre sportif permettra la création de plus d’une quinzaine d’emplois. 

POPULATION ​

VISÉE​

  • Familles​

  • Enfants en bas âge (3-6 ans) ​

  • Enfants (7-11 ans) ​

  • Adolescents (12-17 ans) ​

  • Adultes (18-64 ans)​

  • Retraités (65 ans et +)​

  • Personnes à mobilité réduite (handisport)

RÉSULTATS ATTENDUS (Octobre à avril) :

  • 3 000 heures de jeu libre récréatif gratuit pour les tout petits et leurs parents.

  • 2 352 heures supplémentaires pour les enfants et les adolescents.

  • 5 264 heures de programmes d'animation et d'activités variées et encadrées pour enfants et adultes à prix abordables.

  • 37 000 heures de jeu pour adultes avec abonnements.

  • 850 heures d'implication citoyenne (bénévolat)

3 250 personnes de tous âges qui pourront poursuivre leur sport dans les meilleures conditions durant l'hiver (7 mois) :​​​

  • 250 enfants en bas âge accompagnés​

  • 300 enfants et adolescents​​​

  • 2 500 adultes ​

  • 200 retraités ​

Matthias Berthet​

mberthet@atsom.ca

+1-514-528-5298​